Le forum du Clan League of Legends Lai Lai Hei
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aenar
Maître de Clan
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 26

MessageSujet: [Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid    Lun 12 Juil - 22:10

Olaf, l'Ouvre-Boites

"La valeur d'un homme se mesure à la longueur de sa barbe, et à la taille de sa boucle de ceinture." _Olaf


Ce guide a pour but de décrire deux façons de jouer Olaf : DPS/Tank, spécialisé dans le découpage en pièces des caster et autres carrys, et DPS/Tank façon ouvre-boites, spécialistes de la destruction des tanks.
Si vous cherchez un guide qui vous expliquera comment jouer Olaf en tank... allez chercher ailleurs.

Ce guide sera séparé en plusieurs parties, chacune ayant son importance.
1°) Le blabla de présentation
2°) Le build pré-game (Runes et Maitrises)
3°) Le build IG (Items et techniques)
4°) Les stratégies de jeu



I – Le blabla de présentation


Olaf est un héros qui a les capacités d'être très polyvalent, et son build peut changer en fonction des adversaires que vous croiserez. Tout d'abord, il existe le build tank, que je ne détaillerai pas ici, et qui selon moi est le moins utile d'entre eux. Mais malgré tout, Olaf reste un héros qui a beaucoup de points de vie de base, et peut donc assumer ce rôle facilement, grâce à son ulti et à son premier sort.
Mais assez parlé de cet Olaf. Le Olaf qui nous intéresse est celui qui tue des méchants. Et pour cela, il est plus qu'efficace. Raison simple : tous ses sorts sont faits pour ça. Son premier sort fait des dégâts en zone, et ralentit en zone aussi. Son second sort augmente ses dégâts et son lifesteal. Son troisième sort inflige des dégâts ignorant l'armure et la résistance magique. Et enfin son ulti a, pour passif, une augmentation de pénétration d'armure, ainsi qu'une immunité aux CC et une diminution de dégâts pendant quelques secondes lorsqu'activé. Et ne parlons pas de son passif, qui augmente sa vitesse d'attaque lorsqu'il est blessé.
Vous commencez à comprendre pourquoi je le build dégâts, hein ?
Contrairement à ce qu'il pourrait laisser croire, il ne s'agit pas d'un héros facile à jouer. Chacun de ses sorts nécessite un excellent timing pour être lancé, ainsi qu'une bonne précision. Bref, c'est parfaitement le genre de héros qu'il vous faut si vous aimez taper, et que vous voulez une certaine capacité de survie en combat, sans avoir besoin de fuir. Oui, Olaf est un héros suicidaire. Sauf que lui, il ne meurt pas.

II – Le build pré-game

Comme je le disais, ce héros est un bon vieux dps de derrière les fagots. Ainsi, les runes et les maîtrises seront adaptées à cela. De plus, comme il ne nécessite pas particulièrement de protection, vous allez pouvoir vous amuser : du dégât, de la vitesse d'attaque, de la pénétration... Que de l'agressif.

Tout d'abord les runes.
Olaf est un héros qui tape assez vite grâce à son passif. Mais ce passif inclut qu'il lui faut être blessé pour taper vite. Et être blessé ne tente jamais personne, si je ne me trompe pas.
Ainsi, je conseille de prendre des sceaux et des glyphes de vitesse d'attaque, afin d'améliorer son potentiel de dégâts dès le début, et d'améliorer l'efficacité de son lifesteal et, par la même occasion, sa tenue de lane.
De plus, Olaf sera sans doute le héros le plus adapté de votre équipe pour tuer des tanks, étant donné sa pénétration d'armure passive, et le build que je vous conseillerai. Mais encore une fois, augmentons ce potentiel : des marques et des quintessences de pénétration d'armure vous permettrons d'abattre les tanks ennemis avant même d'avoir votre ulti, et de transformer le peu d'armure des DD et des casters en feuilles de papier.

Ensuite les maîtrises.
Certains vous diront de le spécialiser dans la défense, mais cela n'est pas cohérent avec le build que je vous explique ici. Ainsi, ma proposition est un classique 21/9/0.
Pour les points en Offense, augmentez la vitesse d'attaque, la pénétration d'armure, diminuez les cooldowns, et la résistance à vos sorts. Ne mettez que un point dans les dégâts critiques : Olaf ne possède que 1% de chances de critique, et mon build ne compte pas augmenter cette probabilité. Vous n'en aurez pas besoin.
Quant à la défense, faites ce que vous voulez, du moment que vous prenez l'augmentation de vitesse en cas d'esquive. Cela peut toujours servir, surtout lorsque l'on joue un héros qui peut ralentir un ennemi à distance, et que des fois cela se joue à quelques pas...

Et enfin les sorts d'invocateur.
Pour moi, l'idéal lorsque l'on joue Olaf est d'avoir une bonne purge sous la main. En effet, une fatigue, et votre utilité est réduite à néant. Alors réduisez la à néant elle aussi. Et puis, vu le nombre de kills que vous aurez en annulant le slow/stun/fear de celui que vous poursuivez... vous ne le regretterez pas.
Personnellement, je prends aussi une fatigue, afin d'empêcher la fuite de mes adversaires, et pour rendre impossible toute attaque de leur part. Cela peut-être très rentable avec Olaf, puisqu'il ne possède pas de stun ou de blind, et donc qu'il est vulnérable face à tous les DD, surtout en early.
Les sorts tels que Fantome ou Saut Eclair peuvent aussi trouver leur utilité, pour poursuivre un ennemi, mieux lancer votre hache, ou toute autre utilisation agressive de ce style. Mais je préfère ma fatigue.

Résumé :
Runes : Sceaux et glyphes de vitesse d'attaque, marques et quintessences de pénétration d'armure.
Maitrises : 21/9/0 avec l'amélioration de Fatigue, et la pénétration d'armure.
Sorts d'invocateur : Purge et Fatigue.


III - Le build IG

Tout d'abord, les items du build, pourquoi je les ai choisis.

Votre Olaf Ouvre-Boites/Hache à Beurre se basera principalement sur deux objets : le Maillet Gelé, et la Ferveur de Stark.
Le premier car il vous permettra d'avoir des points de vie, pour améliorer votre second sort, en plus de ralentir l'ennemi, et le deuxième car il améliorera votre pénétration d'armure, en plus de vous donner un lifesteal et une vitesse d'attaque plus que respectables.
Ensuite, par rapport à l'orientation que vous choisirez, plusieurs objets vous seront utiles : le Couperet Noir, la Soif-de-Sang, la Cape Solaire... Mais je vais tout expliquer en détails, ne vous inquiétez pas.

Tout d'abord, le early game.
Comme premier item, l'épée longue se révèle un choix judicieux : elle augmente vos dégâts, et fait partie des objets nécessaires à la création de Phage. Il serait inutile de prendre le cristal de rubis comme premier objet, vu que les PV bonus ne vous serviront pas au moment du first blood, contrairement à l'épée pré-citée.
Dès que vous avez assez d'argent, payez-vous Phage au complet, afin de profiter du bonus de points de vie et des chances de slow. Vu le nombre de fois où vous frappez, il s'activera forcément sur votre ennemi (sauf si vous êtes très malchanceux, ce qui reste une possibilité).
Enchainez ensuite sur des bottes. Par rapport à la situation, vous pourrez choisir entre des bottes du berzerker, un tabi ninja ou des sandales de mercure. La première solution reste pour moi la meilleure, étant donné le boost conséquent à la vitesse d'attaque que ces bottes donnent. Mais les deux autres restent des solutions viables : l'esquive et l'armure du tabi ninja se combineront avec vos maîtrises et votre boost de pv, et les sandales de mercure vous rendront insensible à tout disable, vu votre ulti et vos sorts d'invocateurs (oui, je pense à la Purge). D'un autre côté, ces mêmes arguments en faveur des mercure jouent aussi contre elles : possèdent-elles un intérêt, vu que vous avez déjà de quoi annuler tout stun/blind/slow ?
Une fois vos bottes terminées, utilisez vos pièces d'or durement acquises pour vous acheter un emblème de bravoure. Il combine tout ce dont vous aurez besoin pour le moment : de la régénération et du lifesteal, pour rester en lane, et combattre efficacement. De plus, son passif aidera vos compagnons, et il constitue un élément important pour la Ferveur de Stark.

La mid game
Théoriquement, à ce stade du jeu, vous avez de quoi améliorer un de vos deux "vrais" objets. C'est ici que les premières options s'offrent à vous.
Tout d'abord, il faut jauger de la suite de la game : si vous pensez que, grâce au stuff que vous possédez déjà, vous pourrez tuer les ennemis de façon rentable, sans trop mourir, n'améliorez pas votre équipement, et achetez vous directement une épée occulte. Après, cela sera trop tard pour la rentabiliser efficacement.
Ensuite, vous pouvez songer à acheter la Ferveur de Stark et le Maillet Gelé. Personnellement, j'ai une préférence pour la Ferveur de Stark : le boost de vitesse d'attaque se sentira assez rapidement, et son aura pourra être décisive en teamfight, les autres DPS n'ayant que rarement autant de lifesteal et de vitesse d'attaque que vous allez leur en donner.
Mais si la game se joue plus sur le farm de lane ou la chasse, le Maillet Gelé et son slow pourront se révéler un choix prioritaire. De plus, si les adversaires ont un peu trop tendance à vous viser, quelques PV de plus ne peuvent pas vous faire de mal.
Une fois ces deux objets en votre possession, il faut choisir votre "orientation" future. Serez-vous un ouvre-boites, ou une hache à beurre ?
Définition de l'ouvre-boites : Héros DPS spécialisé dans le massacre de tanks.
Définition de la hache à beurre : Héros DPS/Tank dont le but avoué est de transformer les carry ennemis en chaire à pâté. A coups de hache.
Les builds nécessaires pour jouer ces deux héros seront décrits dans la prochaine partie de ce guide.

Late game
L'Ouvre-Boites :
Le prochain objet qu'il vous faut est un bon vieux BFGlaive, que vous transformerez plus tard en Couperet Noir. Grâce à cet objet, si vous avez dépassé le niveau 16 (ce qui est plus que probable), vous aurez une pénétration d'armure qui dépasse les 100, si vous avez suivi toutes les parties précédentes de mon guide. Et taper à 300 avec 100 d'armure en moins, ça fait toujours mal. Même à un tank.
Mais vu que ce n'est pas assez, il faut finir le travail. Vous voulez vraiment tuer du tank, et survivre à des teamfights ?
Achetez un Rasoir Sanglant de Madred et une Soif-de-Sang, si vous en avez les moyens. Le Rasoir vous permet de frapper les tanks ennemis selon un pourcentage de leur HP max. Vu votre vitesse d'attaque et votre pénétration d'armure, chacun de vos coups les rapprochera plus qu'efficacement de leur mort. Et votre Maillet Gelé les empêchera de fuir. Quant à la Soif-de-Sang, elle augmente vos dégâts, et vous permet de vous soigner tranquillement en tapant l'ennemi. Que demande le peuple ?
Là, normalement, la partie est terminée. Mais si elle ne l'est pas, vous pouvez continuer à vous stuff à l'aide d'un Dernier Souffle, par exemple. Oui, j'ai vraiment gardé le Dernier Souffle comme dernier item. C'est beau hein ?

La Hache à Beurre
Ce build là ne consiste plus à tuer du héros résistant, mais faisant peu de dégâts. Pour ce build, vous allez taper quelque chose qui tape en moyenne aussi fort que vous. Alors le but, c'est de mieux résister aux coups.
Achetez-vous un BFG, et transformez le en Couperet Noir. Jusque-là, c'est la même chose que l'Ouvre-Boites. Normal : si on peut tuer vite un tank en lui ôtant 100 d'armure, qu'est-ce que ça donne sur un DPS hein ?
Mais une fois ce dernier objet de dégâts obtenu, vous allez devoir vous respécialiser. Contrairement à la plupart des héros, Olaf sera plus efficace lorsqu'il est blessé, et son lifesteal marchera donc beaucoup mieux, puisque vous tapez plus vite. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de dégâts supplémentaires : cela sera compensé par la vitesse que vous aurez gagné en perdant des points de vie.
Ainsi, mieux vaut continuer à renforcer votre aspect tank. Le premier item que je vous conseille est la Cape Solaire. Elle renforce vos points de vie et votre armure : vous résisterez mieux aux coups, votre deuxième sort sera plus efficace, et l'ennemi perdra des points de vie à mesure que le combat durera, alors que vous en regagnerez grâce à votre lifesteal.
Si l'équipe ennemie est spécialisée dans la magie, l'intérêt de la Cape Solaire sera limité, et vous devriez donc l'ignorer, et privilégier l'objet suivant : le Voile de la Banshee.
En effet, celui-ci vous permet de mieux résister aux sorts, d'augmenter vos points de vie (et ainsi votre deuxième technique), et en plus vous assure une immunité une fois toutes les trente secondes. Combiné à votre ulti et à votre Purge, vous serez tout bonnement impossible à disable. Il est impossible de passer à côté dans n'importe quel build Hache à Beurre.
Dans le cas où vous auriez ignoré la Cape Solaire, mon avis serait de prendre comme dernier objet un Empaleur d'Atma. Chacun des dégâts supplémentaires qu'il vous donne sera un bon plus à prendre, et en plus il vous donnera de l'armure face aux attaques standard des ennemis.


Une dernière possibilité reste de mélanger les deux builds, selon les besoins de votre équipe, en prenant par exemple un Couperet Noir, une Cape Solaire, et un Voile de la Banshe. Mais ceci dépendra de la situation.

Résumé du stuff :
Early
Phage
Bottes du Berserker
Emblême de Bravoure



Mid
Maillet gelé
Ferveur de Stark



End :
Ouvre-boites
Couperet Noir
Soif de Sang
Rasoir Sanglant de Madred

Hache à beurre
Couperet Noir
Cape solaire
Voile de la Banshe
Empaleur d'Atma

Bien, vous savez maintenant quel équipement choisir à votre Olaf, et comment le spécialiser par rapport à la situation. Maintenant, nous allons aborder les techniques que vous devrez prendre pour être parfaitement efficace.
Olaf possède, comme tout héros à part Udyr, 4 techniques dont un ultime, et un passif. Je vais détailler chacune de ses techniques, et expliquer leurs avantages et inconvénients :


Rage du Berserker (passive): Pour chaque % de PV perdus, la vitesse d'attaque d'Olaf augmente de 1%.
Plus vous êtes blessé, plus vous tapez vite. Cette technique va tout bonnement faire de vous une machine à tuer en teamfight : si l'on ne vous focus pas, vous prendrez quand même les dégâts d'AOE, et vous taperez plus vite. Et si on vous focus, vous taperez encore plus vite, et vous devriez être capable de survivre grâce à votre lifesteal et à votre ulti. Par exemple, je me rappelle d'une teamfight à laquelle j'avais participé avec 10% de HP. J'ai survécu. On a fait un ace.
Il est par contre important de préciser que ce passif marche davantage en late game qu'en early : vous n'aurez pas assez de points de vie ni de lifesteal en début de partie pour survivre avec seulement quelques % de votre vie.


Déchireuse (A) : Olaf lance sa hache à l'endroit indiqué, infligeant des dégâts à toutes les unités touchées et réduisant leur vitesse de déplacement. Si Olaf ramasse sa hache, le délai de récupération est réduit de 6 secondes.
Technique à triple utilisation : des dégâts en zone, un slow, et une attaque à distance. Comme je le détaillerai plus tard, cette hache sera votre fer de lance (ah ah... ah... ah...), et ce quel que soit votre build, du fait de son utilisation polyvalente.
Les dégâts infligés par cette technique sont, de plus, basés sur vos dégâts de base, la rendant tout aussi meurtrière en early qu'en mid ou late. Au début, les flat damages seront ce qui importe. A la fin, ils seront un plus non-négligeable, mais les vrais dégâts viendront de votre stuff.


Frappes vicieuses (Z): Les dégâts d'Olaf sont augmentés proportionnellement à ses PV maximum et il profite d'effets Vol de vie et Sort vampirique améliorés.
Première information sur ce sort : il s'agit d'un actif. Ainsi, vous devrez parfaitement gérer votre timing si vous voulez l'utiliser efficacement.
De plus, ce sort est sans doute le sort qui vous sera le plus utile en teamfight, puisque c'est lui qui vous permettra de transformer vos adversaires en tas d'allumettes. Aucune inquiétude, toute information utile pour bien l'utiliser viendra juste après.
Il est à noter que, de même que la Déchireuse, ce sort reste efficace sur toute la game, et il n'est donc pas à négliger.


Frappe sauvage (E): Olaf attaque avec tant de force qu'il inflige des dégâts physiques non seulement à sa cible, mais à lui-même également.
Cette technique marche de façon simple. C'est la seule de Olaf qui marche de façon simple d'ailleurs. Vous appuyez sur E, vous visez la cible. Boum, des dégâts. Il pourrait sembler que les dégâts infligés ne sont pas très élevés (340 au niveau 4), mais... il s'agit de dégâts purs. Traduction : ils ignorent l'armure et la résistance magique de la cible.
Petit point faible de cette technique : vous vous blessez à hauteur d'environ 40% des dégâts que vous infligez. Plus vous avancerez dans la partie, plus cette technique sera utile, paradoxalement : les ennemis auront de plus en plus d'armure, et vous-même aurez davantage de points de vie à sacrifier pour leur faire du dégât qui l'ignore.
De plus, cette technique possède un cooldown assez faible. Tout pour plaire, en somme.


Ragnarok (ultime) (R): Olaf est insensible aux sortilèges, profite d'une pénétration d'armure améliorée et subit moins de dégâts.
Une technique multi-usage, encore une fois, mais dont l'efficacité réelle n'est pas bien rendue par cette description sommaire faite par l'équipe de RIOT.
Tout d'abord, je vais vous oter vos illusions : il ne s'agit pas d'un banshee permanent. Ce qu'ils nomment "insensible aux sortilèges" est en fait une "simple" immunité aux effets de contrôle de foule, cécité et silence, qui dure quelques secondes sur activation de l'ulti.
A côté de cela, vous disposerez d'une diminution de dégâts de 65 (au niveau 3) pour chaque coup ou sort que vous subirez. Le taux est fixe, et vous serez donc la némésis des héros tels que Garen, qui infligent de nombreux dégâts, mais peu élevés (je pense notamment à sa toupie). 65 dégâts en moins sur chaque attaque ou sort peut paraître ridicule, mais cela vous sauvera la vie à de nombreuses reprises...
Et enfin, la pénétration d'armure. Elle, de son côté, est passive. Oui, vous m'avez bien compris, passive. Permanente. Que l'ultime soit disponible, en cd, ou activé, votre pénétration d'armure sera là. Et c'est sans doute l'avantage principal de ce sort : de quoi casser l'armure de tout ce que vous croiserez... Surtout qu'elle culmine à 30 au niveau 3 de l'ultime. Bref, ce sort est tout simplement magistral...

Maintenant que les techniques ont été expliquées, je vais vous expliquer l'ordre dans lequel il faut les prendre, et pourquoi.

Tout d'abord, comme première technique, utilisez la Déchireuse. Il s'agit de votre seul crowd control et, comme tout crowd control, il s'agit de la technique qu'il faut avoir pour le first blood. De plus, elle vous donne un bonus aux dégâts bien sympathique, en plus d'un dégât de zone.
En deuxième technique, choisissez la Frappe Vicieuse. Son léger coût en mana vous permettra d'avoir du lifesteal pour rien, et ainsi vous pourrez rester en lane plus longtemps : si vous êtes blessé, utilisez la sur des sbires, pour regagner vos points de vie malencontreusement "égarés".
Ensuite, il s'agit simplement de monter la Déchireuse en priorité, suivi de la Frappe Vicieuse, et Ragnarok quand vous le pourrez. Mettre un niveau en Frappe Sauvage lorsque vous avez d'autres choix de disponibles n'est pas une bonne idée, du fait de son manque de rentabilité rapport aux autres techniques.

Pourquoi cet ordre là, me direz-vous ?

Déchireuse : Au début, monter ce sort augmentera les dégâts qu'il inflige, et lorsqu'il sera au niveau maximum, votre équipement prendra le relai pour augmenter son efficacité. Ainsi, il s'agit du seul sort qui restera à un summum d'efficacité permanent.

Frappes vicieuses : Un lifesteal et un bonus de dégâts. Bien entendu, qu'il faut le monter vite : vous avez une excellente vitesse de frappe lorsque vous combattez, alors combinez la à ce sort, et en plus d'être immortel, vous serez un vrai boucher. Mais la différence de bonus entre les niveaux n'est pas telle qu'il faille nécessairement le monter avant la Déchireuse.

Frappe sauvage : Comme je l'expliquais plus haut, le seul moment où cette technique sera "vraiment" rentable sera la fin de la partie, lorsque les ennemis ont un bon taux d'armure et de résistance magique. Avant que la partie en arrive à ce stade, vous ferez plus de dégâts en combinant vos deux techniques précédentes.

Ragnarok : Immunité aux CC. Diminution de dégâts. Pénétration d'armure permanente. Ai-je vraiment besoin d'expliquer pourquoi vous devez le prendre dès que vous le pourrez ?

La synergie des sorts :
Maintenant que vous savez quels sorts prendre, quand, et pourquoi, je vais vous expliquer comment les utiliser ensemble de façon optimale. La suite de cette explication considère que vous avez au moins un niveau dans chaque sort mais que, paradoxalement, vous n'avez pas d'objets dans votre inventaire. Il ne s'agit que de théorie et de conseils. La "vraie" stratégie IG sera une partie à elle seule, juste après.

Lorsque vous avez l'avantage numérique (2v1) ou en 1v1, commencez par lancer la Déchireuse sur un ennemi. Celui-ci sera ralenti, et vous pourrez le rattrapper aisément. Ramassez votre hache, et utilisez Frappes Vicieuses et Frappe Sauvage dès que vous le pourrez. Le sort vampirique de Frappes Vicieuses, et votre lifesteal vous permettront d'ignorer les dégâts que vous vous infligerez vous-même. Si votre allié a un bon CC, il vous permettra de ne pas utiliser votre ultime. Lorsque l'adversaire commence à fuir, relancez-lui votre hache, en essayant d'anticiper sa fuite, pour pouvoir la rattraper et la lancer à nouveau assez rapidement, tout en le poursuivant.
Si l'ennemi est quelqu'un de dangereusement connu pour ses slows/stuns lancez Ragnarok dès que possible. L'ultime vous empêche d'être la cible de CC, mais il n'annule pas ceux que vous subissez déjà.

En infériorité numérique, lancez la Déchireuse pour reculer tranquillement, et Ragnarok si besoin est.

En teamfight, par contre, le timing sera serré, et c'est pour cela qu'il faut rester concentré sur sa barre de points de vie.
Une fois que le tank a engage, lancez votre Déchireuse en plein milieu des lignes ennemies, et suivez la. Dès que la mêlée commence, utilisez votre Ragnarok, afin d'améliorer votre capacité de survie. Vous en aurez besoin. Lorsque vous aurez atteint une victime que vous aurez choisi avec soin, selon votre spécialisation, utilisez Frappe Sauvage. Autant que vous le pourrez. Pendant que vous y êtes, ramassez votre hache et lancez la à nouveau, ce qui vous permettra de faire des dégâts à tout le monde. Gardez bien un oeil sur vos points de vie. Lorsqu'ils ont atteint la moitié de la barre, lancez Frappes Sauvages. Cela peut paraître suicidaire, d'attendre aussi longtemps, mais c'est aussi le moment où le rapport entre votre vitesse d'attaque "bonus" et vos chances de survie est optimal. Votre lifesteal devrait vous permettre de diminuer la vitesse de diminution de vos points de vie, et votre bonus de dégâts vous permettra de charcuter une cible en deux-deux.
Pendant tout le combat, lancez votre hache et vos Frappes Sauvages dès que vous le pourrez.

IV - La stratégie IG

Cette partie a pour but de vous donner des conseils sur la façon de jouer Olaf, et d'utiliser ses techniques à l'aide d'exemples plus précis que dans la partie précédente (qui n'était en fait qu'un petit avant-gout... ou pas).

Early game :
La façon de jouer Olaf commence par le choix de son équipier. Bien entendu, vous irez en lane, alors autant avoir le compagnon de route idéal : un sac à PV qui possède un stun. Cho'gath, Alistar, ce genre de choses...
Olaf est un héros aggressif, alors il faudra le jouer comme tel. A peine aurez-vous votre Epée longue en poche qu'il faudra foncer dans le buisson le plus proche de la tour adverse, sur votre lane. Si vous voyez un ennemi s'en approcher, attendez qu'il soit presque à l'entrée de votre buisson pour lui lancer la hache. Qu'il pense ou non à fuir, non seulement il sera trop tard, mais en plus il sera ralenti. Votre allié le stun. Vous récupérez la hache. Vous le tuez. Premier sang.
Si jamais vous n'arrivez pas à faire de mort au début, ce n'est pas grave. L'occasion se présentera plus tard.
En attendant que l'occasion en question se présente, n'hésitez pas à farm. La meilleure stratégie pour cela est assez ennuyeuse, mais très rentable. Blessez tous les sbires, puis mettez vous en angle droit avec eux et lancez votre Déchireuse. Hop, plein de last hit. Ce processus est long, mais il en vaut la peine.
Si vos ennemis jouent défensif, n'hésitez pas à leur lancer votre hache pour les harass. Les dégâts ne sont pas négligeables, surtout en early, alors que le coût en mana l'est. Gardez juste de quoi en lancer une si l'occasion de tuer quelqu'un se présente.
Le early, de façon générale, doit être utilisé pour farmer tranquillement, que cela soit du héros ou du sbire. Cela dépendra de votre allié et de vos ennemis.
Si jamais votre allié se débrouille bien en lane, et que les ennemis restent très défensifs, n'hésitez pas à faire une petite ballade en forêt. Votre technique Frappes Vicieuses vous permettra de tuer à peu près tous les sbires neutres que vous y croiserez, et votre Déchireuse peut éliminer un camp de loups ou de fantomes en un lancer.

Mid game :
Vous commencez à être un peu stuffé (voir même bien, selon le niveau de feed), alors c'est le moment de faire plaisir à votre équipe. Et à vous, par la même occasion : le moment du gank a commencé.
Votre angle d'attaque préféré doit être la rivière. Attendez patiemment dans le buisson qui se trouve le long de la lane que vous voulez gank. Lorsque les ennemis arrivent et que vous alliés sont prêts, engagnez avec votre Déchireuse, en faisant de votre mieux pour pouvoir la récupérer rapidement une fois le combat commencé. Gardez la en réserve par la suite. Si les ennemis fuient, anticipez leurs déplacements pour lancer la Déchireuse sur leur chemin, et la récupérer pendant la poursuite. Cela pourra toujours servir.
Au pire, n'hésitez pas à tower dive, si votre séjour sous la tour n'est pas trop prolongé. Votre Ragnarok et votre stuff vous permettent d'avoir de la résistance et des points de vie en plus, alors autant les utiliser.

Mais au bout de quelques ganks, les ennemis auront peut-être fini par comprendre le système, vous obligeant à rentrer dans le rang... Alors allez forest un peu, tuer le dragon, le lézard, le golem (si personne d'autre n'a besoin de ce dernier)... Voir ceux de l'équipe d'en face, s'il n'y a pas trop de miss.
A partir de là, vous ne devez plus avoir peur de gank sous la tour, ou n'importe où. La rivière était votre terrain de chasse. Maintenant, c'est la carte entière qui l'est.

Mais si jamais il n'y a vraiment plus d'occasions de gank (ce qui arrive parfois, malheureusement), passez d'une lane à l'autre pour appuyer le push, ou pour défendre vos tours. Votre soutien fera toujours plaisir à celui qui se trouve sur place, et beaucoup moins aux ennemis.

Pour ce qui est des teamfights, n'hésitez pas à foncer dans le tas, en éclaireur. Vous avez suffisamment de points de vie pour résister aux coups, et vous devrez activer votre ulti dès le début, dans tous les cas. Si par contre vous êtes focus, lancez vos Frappes Vicieuses sans même prendre en compte vos points de vie. Votre survie peut en dépendre.
Selon votre équipement, vous aurez deux types de cibles : les tanks ou les DPS. Je vous conseille bien entendu de vous y tenir, mais il faut aussi savoir improviser. Ainsi, si quelqu'un qui n'est pas focus pose trop de problèmes à l'équipe, faites-lui faire connaissance avec vos haches. Si un focus ne tombe pas assez vite, Déchireuse et Frappe Sauvage le salueront assez poliment pour qu'il accepte de se retirer, même si vous vous occupez de quelqu'un d'autre.

End game :
Maintenant, vous avez un stuff plus qu'efficace, vous avez tué des gens...
La stratégie n'est désormais plus vraiment différente de celle de "mid game". Continuez à gank. Ou à chasser des proies isolées. Même seul vous devriez être capable de tuer n'importe qui en 1v1. Apprenez tout de même à choisir vos cibles en fonction de votre spécialité. Et à ne pas tomber dans des pièges, cela peut toujours arriver.
Malgré tout, la meilleure stratégie reste de se tenir près de son équipe, afin d'être toujours là en teamfight.

Théoriquement, il ne reste que quelques teamfights, quelques push, et la partie sera terminée, en bien comme en mal.

Et voilà, mon guide est enfin complet (enfin presque, je rajouterai des images ce soir).

Je suis à votre disposition pour répondre à n'importe quelle question que vous pourrez vous posez, réagir à vos suggestions, éclaircir certains détails...

Bonne lecture Smile


_________________
"On a qu'à le tuer et comme ça... il s'ra mort!"


Dernière édition par Aenar le Mar 20 Juil - 19:07, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lailaihei.forumactif.com
Skyfragger
Chapelain
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: [Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid    Mar 20 Juil - 18:32

Yeah excellent guide. J'ai jamais joué ce héros mais j'ai tout compris ça troue le c**. Mais ça ne me permet pas d'avoir mon propre avis sur la manière de le jouer, malheureusement....

Sinon ça fait un peu trop pavé. On veut des images, des titres qui ressortent peut-être mieux. J'ai vu des guides séparés en plusieurs messages par les auteurs, ça rajouterai peut-être plus de clarté ?

Après on peut lancer un débat : doit-on rendre obligatoire Olaf à tous les membres des LLH ? C'est vrai quoi, c'est un viking, il a une barbe, un bide à bière (caché par sa ceinture, d'où l'intérêt de la boucle), et l'air bourrin.

Hum...Oui je pense qu'il sera nominé comme guide du mois. Si, si, cette récompense existe je viens de l'inventer à l'instant... afro

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aenar
Maître de Clan
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: [Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid    Mar 20 Juil - 19:09

Images ajoutées. Il ne me reste plus qu'à prendre quelques screens IG pour séparer les catégories.
J'ai aussi suivi tes conseils pour la mise en page, je pense qu'il sera plus lisible comme ça.

Par contre, pour trouver ta propre manière de jouer... je crois qu'il faut que tu le testes, et que tu adaptes mes conseils par rapport à tes propres préférences Smile

_________________
"On a qu'à le tuer et comme ça... il s'ra mort!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lailaihei.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Guide] Olaf, l'Ouvre-Boites qui vient du froid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GUIDE] les defis de Carla
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» [BIONICLE] Images mystérieuses des boites 2009
» [RP] Guide de l'Eglise
» Guide : Les Haut-Faits gloire au héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le coin des admins :: Les postaflood-
Sauter vers: